Les témoignages en Noir & Blanc
d’Alain Dister,
Guy Bonneton & Gilbert Spagnoli

Alain Dister

Photographe, journaliste et écrivain, il a vécu, avec toujours le même intérêt et la même passion : la culture rock des années 60 aux années 2000. Du Summer of Love de San Francisco aux punks japonais des années 1990, il fut le témoin sensible de scènes alors émergentes. Il côtoya Jimi Hendrix, le Pink Floyd de Syd Barrett, Frank Zappa, The Clash… tout en s’intéressant de très près à ceux qui écoutaient ou suivaient les artistes, aux modes de vie, aux modes vestimentaires, aux lieux, aux villes  et aux perpétuelles mutations de la rue.
Très souvent, Alain Dister voyait des choses que les autres ignoraient encore.

 

Florilège des 50 photos exposées 

Guy Bonneton & Gilbert Spagnoli​ : “Nos années free”

Cette exposition proposée par Nicolas Carrara s’appuie sur les clichés rares et authentiques réalisés durant les années 71-74 à Paris par Guy Bonnetton et Gilbert Spagnoli , deux amateurs passionnés de musique et de photographie qui ont passé quatre années dans le bouillonnement musical révolutionnaire du free jazz à Paris. Fruits de leurs vagabondages curieux, ces photos précieuses ont été exhumées d’une cave où les négatifs stockés avant d’être restaurés, à l’initiative d’un travail sur l’iconographie musicale réalisée par Céline Quagliata en 2013.

Cette expo - proposée pour la première fois à Lyon en 2014 - est l’occasion de re-découvrir des musiciens ( Frank Wright, Alan Silva, Ray Stephen Oche, Art Ensemble of Chicago, Bobby Few, etc.) et des lieux mythiques (l ‘ Américan Centre, le Parc Montsouris, le Théâtre du Châtelet , etc.) qui témoigne de la vitalité artistique de cette période.

Florilège des 50 photos exposées 

X