J octobre 2021

15octobreToute la journéeVox Populi - ÉDITION 2021

Détails du concert

Reporté en 2021

Voie impériale pour voix impérieuses

Le Rhino ne pouvait trouver meilleur filon qu’auprès de la célèbre Compagnie Impérial, collectif déclinant depuis de nombreuses années sa créativité hétéroclite sous divers formats, tous régulièrement présentés au Rhino, d’Impérial Orphéon à Impérial Pulsar, d’Impérial Quartet (on se souvient notamment de la mémorable création du Bowie acoustique en 2017) à Grio (à découvrir par ailleurs dans cette programmation). Habitués également à faire œuvre de pédagogie auprès du jeune public et des scolaires lors de plusieurs éditions, Gérald Chevillon (sax ténor), Damien Sabatier (sax alto), Joachim Florent (basse et contrebasse) et Antoine Leymarie (batterie) sont notamment réputés pour leurs improvisations inspirées et l’approche partageuse qu’ils savent conférer à leurs compositions. Pour Vox Populi, le solide quartet se renforce encore et se fait quintet en s’adjoignant l’amical talent de Rémy Poulakis, l’un de nos meilleurs accordéonistes par ailleurs doué d’une puissante voix lyrique. Vox Populi est en fait un projet créé en 2017 au Cratère, la Scène Nationale d’Alès (Gard) avec l’Opéra junior de Montpellier-Occitanie. A la base de cet ambitieux spectacle, on trouve des pièces musicales déjà inscrites au répertoire de la Cie Impérial qui ont été spécialement arrangées par le prolifique compositeur Etienne Roche, multi-instrumentiste au long cours spécialisé depuis toujours dans les adaptations pour masses chantantes. Deux auteurs de référence ont été sollicités pour fournir les textes du livret, Claire Rengade, également comédienne et metteuse en scène forte de ses nombreuses expériences d’écriture à destination de la jeunesse, et le romancier tout autant expérimenté Sébastien Joanniez, auteur régulier pour le théâtre et lui aussi comédien. 

Quelque chose à nous dire

Il y a longtemps que les musiciens du collectif Impérial souhaitaient insérer des voix dans leurs créations instrumentales, notamment en combinant la liberté d’improvisation qui est leur ADN à celle des enfants toujours très ouverts et dénués d’a priori quand il s’agit de participer à une oeuvre collective qui leur permet de s’exprimer groupés. Qu’il s’agisse de la cinquantaine d’enfants de la Maîtrise de la Loire placés sous la direction de Jean-Baptiste Bertrand (on a pu déjà apprécier leur implication l’an dernier lors du concert de Noa à l’opéra de Saint-Etienne) ou, pour certaines des pièces, de la participation d’une douzaine de leurs congénères issus du collège Ennemond Richard de Saint-Chamond et qui ont, malgré les contraintes infligées par la crise du coronavirus au printemps dernier, pu travailler leur partition lors d’un cycle d’ateliers menés par les musiciens, tous façonnant un merveilleux écrin polyphonique aux compositions du quintet. Ils forment en effet, tous unis dans leur diversité, cette fameuse Vox Populi portée par un même message collectif : « Nous avons quelque chose à vous dire ». Une parole chantée au travers des textes que les auteurs ont voulus à la fois poétiques et sonores, parfois drôles et parfois plus sérieux, donnant du sens et matière à réflexion sur des sujets sociétaux tout en restant bien entendu à la portée des enfants.

Une dimension polyphonique très « magmaïenne »

Quant à la trame musicale, elle reflète de façon particulièrement brillante tout ce que nous savons du talent avéré de ces musiciens atypiques, explorateurs virtuoses de nombreuses contrées musicales, mêlant ici le jazz à des choros brésiliens, des thèmes bulgares à des airs opératiques, le tout dans la modernité de la pop et l’énergie du rock à laquelle ils nous ont souvent habitués, soit une approche résolument contemporaine de la création musicale. Comme une sorte d’opéra jazz-rock polyphonique, où l’on décèle particulièrement à travers la puissance chorale, une dimension très magmaïenne de ce Vox Populi d’une folle créativité, judicieux et réussi conglomérat de cultures musicales éclectiques, ingénieusement accrocheur aux oreilles et en tout point séduisant par son rendu scénique.

Damien Sabatier : Saxophones 
Gérald Chevillon : Saxophones 
Joachim Florent : Contrebasse, basse 
Antonin Leymarie : Batterie
Rémy Poulakis : Accordéon, voix

Photo : ©DR

concert précédent Toute la programmation Concert suivant

Heure

Toute la journée (Vendredi)

X