J octobre 2021

16octobre20 h 00La Nuit du Blues
Ron Artis II and the Truth / Giles Robson / Louis Mezzasoma

Détails du concert

Saint-Chamond – Salle Aristide Briand

Samedi 16 octobre – 20h00

• Plein tarif: 25 € | • Tarif réduit: 21 €

Billetterie

Ron Artis II and the Truth (US) – Giles Robson Band (GBR) – Louis Mezzasoma Duo (FRA)

L’entrée des Artis……

« Je ne monte jamais sur scène pour moi-même mais pour le public, pour partager quelque chose qui puisse résonner avec tout le monde et rappeler le sens de la beauté, de la liberté et de l’amour ». À 35 ans, l’auteur-compositeur-interprète Ron Artis II est un pur. Basé à Hawaï, cet explorateur du blues, de la soul et du funk est considéré comme le secret le mieux gardé de cette île du Pacifique où son sort, précoce, était prédestiné. Aîné d’une fratrie de onze enfants, fils d’un pianiste et d’une chanteuse qui tous ne vivent que pour la musique et la scène, Ron Artis II a donc baigné dès ses premiers pas dans une éducation artistique naturelle, commençant par le piano avant de choisir la guitare à treize ans, instrument dont il est vite devenu un maître, d’abord au sein de la Artis Family Band avant de mettre ses prouesses mémorables au service de pointures comme Mike Fleetwood ou Jack Johnson. Il constituera ensuite un duo avec son frère Thunderstorm au cajon avant de monter son trio avec Riley Pa’ Akaula à la basse et son frère Stevon Artis à la batterie, groupe baptisé The Truth car fondé sur la recherche d’une certaine vérité émotionnelle. Avec son sourire radieux et sa prestance très charismatique Ron Artis II trouve l’inspiration de ses chansons directement sur scène au fil des concerts. Quelque part entre Eric Bibb et Al Jarreau, influencé par des références telles Marvin Gaye, James Brown ou Gregory Porter, ce passionné de Delta blues et de gospel électrise les foules depuis la sortie de son album Soul Street et fort de trois tournées sold-out aux USA. Autant dire que sa venue au Rhino est l’occasion de découvrir une grande figure de ces nouveaux bluesmen sur lesquels il va falloir compter.

Du blues old-school et groovy en 1ères parties

Pour se mettre dans l’ambiance, deux artistes trempés dans l’authenticité du blues-old-school et groovy ouvriront cette grande soirée. D’abord avec le jeune stéphanois Louis Mezzasoma, un homme-orchestre de 26 ans originaire de Haute-Loire qui a fait ses classes à Firminy avant d’intégrer le conservatoire de Saint-Étienne en section jazz et musiques actuelles. Guitariste et chanteur à la voix douce chaleureusement éraillée, Louis poursuit un beau chemin depuis la publication très remarquée de son second album Introspection. Ce fan d’Hendrix et de Clapton, à situer quelque part entre Robert Johnson et Rory Gallagher, opte pour le son roots et fait un retour à l’essence même du “dirty old-blues”, ce qui lui a notamment valu de décrocher le Prix Club Mississippi au Tremplin Blues-sur-Seine de 2017. Musicien au jeu inspiré et hypnotique, usant de son bottleneck en verre sur le dobro, il réarrangera ici les titres de son album solo pour en donner une version en duo avec son batteur et choriste Gaël Bernaud et présentera aussi quelques nouveaux titres de son nouvel opus. Pour entrer pleinement dans le vif du sujet, il sera suivi sur scène par le maître de l’harmonica anglais Giles Robson et son Band. Deux fois nominé aux Memphis Blues Awards, premier et seul Britannique à apparaître sur le légendaire label Alligator, celui dont on ne compte plus les collaborations prestigieuses reste très influencé par le fameux son “Chess” des années 1950-1960. Auteur-compositeur talentueux comme le prouve encore son dernier opus Don’t give up on the Blues, il s’inscrit dans cette tradition d’un blues old-school rude et groovy, sans répugner à ajouter une touche de modernité dans sa musique faite de virtuosité et d’énergie délivrée avec un band toujours impeccable en live.

Concert précédent Toute la programmation Concert suivant

Heure

(Samedi) 20 h 00