J octobre 2021

30octobre19 h 34Les Sans-Pattes (FRA)

Détails du concert

Reporté en 2021

• Entrée Libre

Un groupe inclassable !

Ceux qui suivent de près Robert Combas savent son lien indéfectible et tenace avec la musique. La passion chevillée à son corps volcan, Robert Combas ressent comme un besoin viscéral de décharger ce trop plein créatif. Au cours de l’expo Sans filet, il fait la connaissance du plasticien-vidéaste Lucas Mancione. Un Sétois, tout comme lui. Rencontre essentielle, majeure, précieuse. Naissance des Sans-Pattes à l’orée de cette nouvelle décennie. Mêmes velléités exploratrices, mêmes aspérités artistiques, mêmes langages communs. Ces deux-là ne se cherchent pas, ils se trouvent.
Binôme aventureux, audacieux, complice, complémentaire. Combas à l’écriture des textes et à la composition, Mancione aux arrangements et à l’enregistrement. Sur scène, ils se livrent à des performances – et non pas des concerts – dans lesquels des vidéos filmées en plans fixes ont des allures de tableaux vivants. Parallèlement et de manière presque jusqu’au-boutiste, Les Sans Pattes continuent d’accumuler de la matière. Démarche gloutonne et dévorante. Groupe au fort caractère donc, parfois electro, souvent un peu punk, toujours particulièrement rock. Des morceaux physiques et bruts. Compacts et entêtants. Les Sans Pattes accueillent à bras ouverts psychédélisme et répétitions. Capables de passer d’une déflagration salement déstructurée à des boucles chamaniques, d’un groove hypnotique à une langueur voyageuse, ils sabotent les repères.  Aucune attirance ici pour le confort ou les schémas pré-définis. Chez ce duo, un refus aussi pour la sagesse pépère des mots universels, pour le conformisme redondant. Écriture impressionniste, baroque, burlesque, spontanée. Elle dit des choses troublantes comme « Moi j’ai le coeur en feu/ Je trouve ça moelleux ». La voix de Combas, qui se rapproche d’un spoken-word à la Daniel Darc, se développe dans tous les positionnements inimaginables: en retrait, imprécatrice, psalmodiée, éructante, apaisée, tumultueuse. Les Sans Pattes interpellent, provoquent, troublent. Rarement un tel chaos n’aura été aussi jouissif.

 

Robert Combas : Guitare, voix
Lucas Mancione : Guitare

Photo : ©DR

concert précédent Toute la programmation Concert suivant

Heure

(Samedi) 19 h 34

X