Qu’est ce que le David Bowie’s Project?

We Could Be Heroes :

53 événements en 2017

3 créations uniques

 

Avec le Possible(s) quartet, l’Impérial quartet et
The Band From David Bowie’s Blackstar

Direction musicale: Daniel Yvinec

Mais aussi … des conservatoires de musiques, des chorales, des fanfares, une exposition photo «Bowie & Friends», film et reportage sur David Bowie, création textiles, concerts pour des maternelles et primaires… Une immersion au sein des musiques de David Bowie ou comment faire vivre ou revivre les musiques de cet artiste inclassable.

Depuis plusieurs années, bien avant l’annonce de sa disparition, les musiques de ce créateur hors-normes peuplaient notre imaginaire…

Lors des 2 prochaines éditions du festival, nous consacrerons une partie de la programmation à ce musicien créateur - visionnaire, celui d’un artiste aux multiples visages, une source d’inspiration forte pour une aventure musicale inédite et « immanquable».

Dès 2017 nous créons “We could be Heroes ”, une série de concerts dans le sillage des compositions de cet artiste hors norme, un projet ambitieux destiné à rendre hommage à David Bowie autour d’une fresque sonore inédite.

 

©Annabelle Tiaffay

En compagnie de Daniel Yvinec qui assurera la direction musicale de cette création, des musiciens de tous horizons seront le fil conducteur de ce projet indomptable, poétique et captivant.

Daniel Yvinec, bassiste à la carrière mondiale, producteur et arrangeur éclairé, celui qui dirigea entre autres l’Orchestre National de Jazz est un expert affûté de la création musicale. Connaissant bien l’oeuvre de Bowie il était l’homme de la situation pour assurer la direction musicale de cette création.

Daniel Yvinec, bassiste à la carrière mondiale, producteur et arrangeur éclairé, celui qui dirigea entre autres l’Orchestre National de Jazz est un expert affûté de la création musicale. Connaissant bien l’oeuvre de Bowie il était l’homme de la situation pour assurer la direction musicale de cette création.
Pour cette création 2017, Le festival à confier à 3 éminentes formations musicales de travailler autour d’une sélection de morceaux issus des plus opus de Bowie.


 

 

 

Le 14 octobre réunira donc successivement sur le même plateau le Possible(s) Quartet puis Impérial Quartet pour un programme d’une vingtaine de titres de Bowie en forme de quasi best-of. « Outre qu’il est devenu rare d’avoir à faire à un travail de commande, nous trouvons très intéressant de bénéficier d’un regard extérieur pour nous conseiller, d’autant quand il s’agit d’un grand connaisseur comme Daniel Yvinec » confie Rémi Gaudillat pour le Possible(s) Quartet. « Faire du pur Bowie serait scolaire et plat. Il est bien plus intéressant de partir de son matériau et d’avancer en se questionnant sur le rapport entre écriture et improvisation. Entrer dans l’univers de Bowie avec les spécificités sonores de notre formation (avec une clarinette basse et trois autres cuivres qui colorent le tout), voilà notre principal objectif. Que le public soit adepte ou profane de Bowie, il s’agit de lui faire découvrir ses mélodies sous un nouveau jour, suggérer des harmonies ou des rythmiques que seul un quartet de cuivres peut concevoir » poursuit celui qui avec Fred Roulet, Loïc Bachevillier et Laurent Vichard, aura à faire sonner sans batterie ni guitares ni claviers des morceaux d’anthologie , planants, pop-rock ou plus funky, de «Space Oddity» à «Ziggy Stardust», de «Ashes to Ashes» à «Alladin Sane» entre autres.

L’Impérial Quartet va ainsi nous livrer ses propres visions de titres emblématiques tels que « Station to Station », « Heroes », « Modern Love » ou « China Girl » parmi bien d’autres tout autant inscrits dans notre imaginaire collectif. Soit au final de ce beau plateau, un regard totalement inattendu et on ne peut plus émoustillant sur une œuvre qui n’a décidément pas fini de nous surprendre pour mieux nous enthousiasmer.

 

Le 21 octobre, concert unique, créé spécialement pour le 39 ème Rhino Jazz, point d’orgue des rendez-vous concoctés par le Rhino, avec «The Band From David Bowie’s Blackstar» le groupe composé des 4 derniers musiciens ayant collaboré avec David Bowie. Un «DB’s Blackstar Band» donc où, aux côtés de Donny Mc Caslin, on retrouve Mark Guiliana (Brad Mehldau, Avishai Cohen, Dhaffer Youssef…) tient prestement les baguettes, soutenant la rythmique avec son compère Tim Lefebre à la basse.

Décrit comme un véritable linguiste de la musique, ce redoutable bassman qui avait déjà joué avec Bowie a successivement sévi chez Costello, Sting, Jamie Cullum, Toto, Uri Caine et Patti Austin. Excusez du peu ! Enfin au piano, celui que le producteur Toni Visconti a d’emblée vu comme « une aubaine » pour apporter une sensibilité jazzy aux voix de Bowie, Jason Lindner (Avishai Cohen, Omer Avital…), l’enfant de Brooklyn qui a depuis longtemps une grande complicité avec Donny McCaslin et Mark Guiliana. Ses vibrations quasi hypnotiques apportent à ce «Blackstar» la touche qui nous emmène très loin. Bon voyage, sous l’œil de Bowie quelque part dans les étoiles.

 

…“We could be Heroes ” c’est aussi :

Trois conservatoires de musiques, des chorales, des fanfares, des créations textiles, film et reportage sur David Bowie, une exposition photo « Bowie & Friends », concerts pour des classes de maternelles et primaires, dans les Lycées…

Dans ce « We Could be Heroes », le « We » est bien collectif, chacun apportant sa pierre à l’édifice. Car c’est aussi une démarche que nous souhaitons ouvrir à des élèves de conservatoires de musique, des chorales, des fanfares, dans les écoles élémentaires et les lycées, …une création musicale unique autour d’un artiste majeur du monde musical de ces dernières décennies.

Ces jeunes musiciens, ces passionnés de musiques, ces chorales, ces jeunes élèves et lycéens se retrouveront sur différents lieux tout au long du festival, pour des concerts « happenings » des concerts-conférences, des créations textiles, une immersion autours des saveurs du palais et des textes de l’artiste…

Une aventure passionnante, dans laquelle ils proposeront leurs propres arrangements musicaux, leurs propres démarches de créations, leurs visions de l’artiste qu’était David Bowie.

X