Chargement Concerts

« Tous les Concerts

  • Cet évènement est passé

Mélissa Laveaux (CAN / FRA)

vendredi 19 Oct 2018 à 20 h 30

19€ à 22€

Unieux / Le Quarto

Une voix terrible, émouvante et rageuse

Parce qu’elle Laveaux bien !

Lauréate Fondation Lagardère 2007, Mélissa Laveaux enregistra un 1er album blue-folk sauce haïtienne, mais c’est en 2013 que le vrai coup de tonnerre retentit avec « Dying is a wild night ». Un talent déflagrant avec dans la voix au feeling saisissant, une verve joyeusement subversive. Tout comme son art de manier une belle et ensorcelante guitare qui réverbère les échos d’une pop-rock vintage, dans les tourbillons hypnotiques de Talking-Head / Tom Tom Club. Avec ses salves mêlant afro-beat et rock indé, calypso et électro, la mutine rebelle au timbre scabreux brandit déjà sa créolité avec une fougue et une musicalité inouïes. Une fraîcheur aussi insolente que ses compos sont abouties. Cette créolité (ré)affirmée est celle d’une jeune fille d’origine haïtienne, née à Montréal et vivant à Ottawa où ses parents ont fui la dictature Duvalier. Une enfance exilée bercée par les disques de Martha Jean-Claude, LA référence fifties des chanteuses de l’île, exilée, elle aussi, depuis à Cuba. Hormis un bref voyage à 12 ans, Mélissa n’était jamais retournée à Port-au-Prince avant d’y séjourner longuement l’an dernier pour retrouver les traces de sa trajectoire héréditaire. Son projet d’immersion dans le patrimoine folklorique -un répertoire ancestral où règne l’esprit vaudou- l’a conduite à collecter ces chansons colportées par les orchestres ambulants des carnavals. Une poésie populaire qui jongle avec les métaphores et les double-sens pour dénoncer et résister à l’occupant américain de 1915 à 1934, alors qu’Haïti avait été la première nation à s’affranchir de l’esclavage. Engagé sur le fond, mais voluptueusement dansant sur la forme, l’album « Radio Siwèl », qu’elle vient de sortir, en restitue la pleine intensité. Avec les pointus Martin Wangermée aux drums et la « Tina Weymouth française » Elise Blanchard à la basse, Mélissa chante pour la première fois tout en créole sur des rythmes caribéens que seul un si solide trio peut faire sonner avec tant de pétulance. On va encore chaudement se déhancher au Quarto !…

Réservez vos places

Mélissa Laveaux : Voix
Martin Wangermée :
Batterie
Tristan Bres :
Basse

Photo : © Romain Staros Staropoli
En partenariat avec Le Quarto et la ville d’Unieux


 

 

Détails

Date :
vendredi 19 Oct 2018
Heure :
20 h 30
Prix :
19€ à 22€
Catégorie d’Concert:

Lieu

Le Quarto
5 Rue Jean Jaurès
Unieux, 42240
+ Google Map